Coaching du Bonheur : Conclusion


[membership_breadcrumbs style= »8″ omgpageId= »4630″]

Le Coaching du Bonheur –  Semaine 5 : Conclusion

Bravo !

Bravo ! Vous avez réussi à tenir un mois et vous avez transformé votre cerveau !

C’est le moment de faire le bilan de cette dernière semaine. Faites-moi part de vos succès et progrès  sur cette quatrième semaine.

Mais avant tout, c’est le moment de remercier la personne la plus importante au monde

vous !

 



Bravo ! Vous venez de terminer ces 30 jours d’entrainement intensif !

[text_block style= »style_1.png » align= »left »]Je vous félicite pour votre discipline !

Peu de personnes sont capables d’entreprendre un tel travail de changement personnel. Cela demande beaucoup de volonté et de discipline personnelle.

Parfois la volonté peut être là mais la discipline ne suit pas.

Dans ce cas le pire serait de culpabiliser.

Il importe de comprendre que vous avez fait votre maximum avec l’énergie que vous aviez. En effet la discipline est directement corrélée avec notre niveau d’énergie.

Donc si vous lisez ces lignes et que vous n’avez pas complètement fait le travail pendant 30 jours ne vous culpabilisez pas. Comprenez que cela est normal car il est très vraisemblable que votre niveau d’énergie ne vous le permettait pas.

Reprenez alors l’entrainement de 30 jours dès que vous vous sentez à nouveau d’attaque.

Il importe que vous décidiez de faire ces 30 jours au complet.

Si vous avez maintenant terminé cet entrainement intensif, encore une fois félicitations !

Vous avez certainement pu en recueillir déjà les fruits. Votre cerveau est configuré différemment qu’il y a 30 jours grâce à cette gymnastique mentale intensive.

Les connections neuronales du Bonheur se sont solidifiées et vous permettent maintenant de fonctionner de manière optimale en mode automatique.

Votre cerveau s’est ainsi par l’entrainement configuré pour le bonheur et l’optimisme. Vous avez changé profondément.

Votre personnalité a changé.

Il ne vous reste plus qu’à entretenir de manière plus légère vos acquis neuronaux en continuant pendant 3 mois de manière régulière une version plus aérée de l’entrainement que vous avez suivi.

 Vous pouvez en effet vous permettre d’être moins strict sur l’entrainement quotidien, vous allez sans doute constater par vous-même que ces pratiques se sont ancrées en vous grâce à l’entrainement intensif que vous avez suivi.

Je vous souhaite donc un beau parcours sur le chemin de l’épanouissement humain.

N’hésitez pas à revenir à cet entrainement une fois par an, tout comme l’on suit parfois des cures lors des changements de saisons. Cela ne pourra que vous être bénéfique.

Tout comme un athlète qui s’entraine régulièrement, alors même qu’il est déjà très entrainé, revenir à cet entrainement régulièrement nous permet de garder notre niveau.

En effet l’environnement et les personnes que nous fréquentons peuvent parfois nous décentrer, nous distraire, nous focaliser sur des aspects négatifs et nous faire oublier l’essentiel.

Comme le disait un philosophe « avant je me battais pour changer le monde, maintenant je me bats pour que le monde ne me change pas ».

Si ce coaching vous a plu et si vous voulez gardez contact avec moi je vous invite à me faire part de vos ressentis en écrivant vos commentaires sur la page de votre choix : eric@ericremacle.net

Que le Bonheur sans raisons vous accompagne à chaque instant !

Eric Remacle

Sierre, janvier 2018

 

Ps : il est possible que je crée une suite à ce coaching avec d’autres personnages comme la capacité de rêver grand, la capacité de décider le bonheur, l’art du toucher relationnel, la capacité de s’émerveiller devant la beauté cachée et l’art de ne plus juger + d’autres personnages.

Si c’est le cas, je vous tiendrai au courant :)[/text_block]