+41 77 941 03 35 eric@ericremacle.net

Les 4 types de “pro mesures sanaitaires” et comment leur parler pour protéger l’unité (grilles de lecture et d’analyses)

Divisez pour mieux régner est une pratique historique utilisé plus que jamais aujourd’hui.

Comment dès lors en tant que partisan de la liberté communiquer avec bienveillance et stratégie avec les 4 types de personnes pro mesures sanitaires afin de leur permettre de revenir au bon sens ?

Cet article est en ébauche avec tous les partisans de la liberté afin d’améliorer notre communication et d’éveiller les consciences.

Dans le cadre d’un projet d’intelligence collective je complèterai la grille d’analyse et de communication en fonction de vos apports et de vos expériences.

J’attends donc vos commentaires, idées, témoignages afin de renforcer nos capacités communes à libérer de l’hypnose négative et de la bouffée délirante collective dans lesquelles sont plongés bon nombres de nos contemporains.

Je rajouterai ici les questions précises que je vais poser dans mes expériences de communication dans la rue et les marchés :

Ce vendredi 03 septembre 2021 à Sion, j’ai testé ces 4 questionnements. Beaucoup de personnes les ont lu. Je souhaite néanmoins améliorer le panneau, peut être moins de questions ?

Voici le panneau déjà amélioré :

Enter the title for your Facebook comments section

9 Comments

  1. Merci pour ce merveilleux travail ! Gratitude !
    Pour ma part, depuis +18 mois, j’incarne “l’art subtil de s’en foutre” et Ô miracle, sur mon chemin, je ne croise que des gens convaincus que tout est un fake !
    Je ne mets jamais mon masque, je continue ma vie de toujours : se nourrir avec ses productions du jardin, aller chez les producteurs bio, avoir des loisirs gratuits dans la nature, se regrouper entre parents ief (instruction en famille) avec nos enfants isolés par cette folie humaine, je crée et participe à des constructions d’éco-lieux, nous mettons en place des locations/achats de terrains pour atteindre l’autonomie en fruits & légumes.
    Bref : il y a tellement à faire dans ce monde que l’on veut créer ! Et tant de belles âmes prêtes !
    Franchement, je ne trouve rien de négatif dans cette “crise”, elle est juste le déclencheur de “c’est le moment de créer le monde que vous voulez”. Elle nous amène à nous adapter et c’est génial !
    Même si je n’ai droit à aucune aide & que je vis avec 150€/mois, je n’ai jamais été aussi heureuse et paisible et confiante en l’avenir ! Enfin ! Nous y sommes !
    A nous de nous retrousser les manches sans + rien attendre des “autorités”.
    Je me sens comme l’œil du cyclone : tout est calme, paisible alors que tout autour c’est le chaos. Cela ne m’atteint pas.
    Pour ma famille, ils sont en métropole (j’habite à La Réunion) : mon frère est vax (sa femme bosse pour Novartis) et ma mère (80 ans) préfère être prudente donc ne pas se vax (malgré les pressions et chantage aux petits-enfants de ma belle-sœur..). Je la soutiens autant que je peux (malgré les 10 000 kms qui nous séparent) régulièrement au téléphone.
    Pour les flippés, les cerveaux sidérés de mon entourage, je préfère ne + les voir du tout. Sans heurts, le tri s’est fait naturellement.
    Merci pour tout vos messages de douceur & bienveillance ! 🙂

    Reply
    • Bravo chère Christel, c’est inspirant !

      Reply
  2. Toujours rappeler en début de discussion que si chacun a pu se forger une opinion, PERSONNE ne détient LA VÉRITÉ. Du coup chacun peut présenter son point de vue, qui n’engage que lui et ne vaut que ce qu’il vaut, et respecter celui de l’autre qui peut, éventuellement, donner matière à réflexion. Si chacun pose ses ornières et que personne n’essaye d’imposer ses vues, alors le débat peut s’ouvrir sereinement. La posture inverse indique que les peurs de se trouver acculé à renier les convictions que l’on s’est forgées est insupportable à la personne qui préfère rester dans ce qu’elle s’est donné comme référence et qui la conforte.

    Reply
    • Oui merci !

      Reply
    • oui en effet, merci !

      Reply
  3. Merci Éric de ton soutien!
    Ça commence à me peser…
    Surtout les gens bien intentionnés qui me disent «non, mais…..iln’y a-t-il pas du vrai… tuferais mieux de rejoindre le troupeau, ce serait plus facile…».
    Je me dis: stop, arrête, réfléchis…et tiens le coup.

    Reply
  4. Bonjour Eric,
    Voici mon expérience, tant avec ma famille et mes amis qu’avec les autres membres de notre communauté humaine, lorsqu’on me demande pourquoi je ne suis pas vaccinée.
    Je rappelle simplement qu’il s’agit d’une injection thérapeutique expérimentale (en phase III) et que, prenant ma santé et celle des autres très à coeur, en mon âme et conscience, je préfère appliquer le principe de précaution. J’ajoute aussitôt que je respecte le choix de ceux qui se sont fait vacciner, que ce soit pour des raisons purement sanitaires ou de pression sociétale.
    En général, cela suffit à désamorcer le conflit et à permettre de rouvrir un débat rationnel. Je choisis alors des arguments très simples (donner des exemples concrets fonctionne bien, scandales sanitaires passés, pays ultra-vaccinés où les contaminations explosent…), en essayant d’éveiller mon interlocuteur sans le mettre en situation de culpabilisation.
    À ce jour, je ne déplore aucune fracture avec mon entourage.
    Un grand merci pour ce que vous faites, Eric!
    Bien à vous,
    Lia

    Reply
    • Bonjour et merci pour ce message, je suis totalement d’accord avec vous. Je résiste mais lorsqu’il m’arrive d’aborder le sujet avec les personnes de catégorie 2 et 3 je ne trouve plus d’arguments, je me perds et suis confuse alors j’ai décidé de ne plus aborder le sujet ni de répondre quand celui-ci arrive dans la conversation. Je me sens de plus en plus seule et je me demande parfois si je ne ferais pas mieux de succomber à la piquouse. Grand merci à Eric pour son engagement. Ses vidéos me redonnent confiance.

      Reply
    • Vraiment bravo !!

      Reply

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.