+41 77 941 03 35 eric@ericremacle.net
L’argent ne fait pas le bonheur..

L’argent ne fait pas le bonheur..

Selon une étude de l’institut Ipsos réalisée auprès de 19.000 adultes dans 24 pays, les gens sont en moyenne plus heureux qu’avant la crise économique, indique The Economist. Ils sont 77% à se déclarer heureux, soit 3 points de plus qu’en 2007, dernière année avant la crise. Les pays émergents dont la croissance est en augmentation rapide ne partagent pas le pessimisme des pays riches et industrialisés. La part des «très heureux» la plus importante au sein de la population se trouve en Indonésie, en Inde et au Mexique. Cette cohorte déjà importante des «très heureux» gagne 16 points en Turquie, 10 au Mexique et 5 en Inde. Autre surprise, la part des gens très heureux a augmenté au Japon de 6 points, malgré les conséquences du tsunami et de l’accident nucléaire de Fukushima. En revanche, les taux de bonheur européens sont plutôt bas: seulement 11% des Espagnols et 13% des Italiens se disent très heureux. Le niveau de bonheur ressenti par les habitants d’un pays n’est donc pas lié au niveau de vie. Mark Fischetti, sur son blog du site Scientific American, explique quels sont les facteurs responsables de ce sentiment de bien-être. Les organisations comme l’ONU ont longtemps étudié le bien-être des gens à partir d’un seul indicateur, le PIB. «La logique étant que quand les gens atteignent un niveau de vie plus élevé, ils se sentent moins écrasés par les contraintes de la survie quotidienne et ont un meilleur accès à toutes sortes de biens, de la nourriture de qualité aux loisirs.» Mais selon le chercheur Roly Russell, le capital humain (la scolarisation, la liberté de...