info@Bonheur-ou-stress.com

La journée mondiale du bonheur : qu’en avons-nous retenu ?

La journée mondiale du bonheur : qu’en avons-nous retenu ?

Il est intéressant avec le recul de 4 jours, de se poser la question.

Est-ce que cette journée vous a aidé ?

Vous a-t-elle inspiré ?

Avez-vous appris des stratégies pour ressentir plus de bonheur ou vous éloigner du malheur ?

Pour tout vous dire ce jour-là je planifiais de vous envoyer un article sur le sujet.

Je n’ai pas osé finalement…

Je me souviens je donnais une formation dans un hôtel à Louvain la Neuve, je m’étais levé tôt  et j’écoutais dans ma voiture les premières nouvelles à la radio. On parlait de la « Journée internationale du bonheur » en lien avec l’activité économique et politique du pays. Le mot bonheur était mangé à différentes sauces et était associé à au bien-être matériel, au confort, aux plaisirs. Les interviews, les commentaires que j’ai entendu ce matin et ensuite tout le long de la journée associaient à mon avis à tort le bonheur à un état de plaisir et de satisfaction matérielle.

Certains employés recevaient ce jour-là des sms ou des courts messages de leurs entreprises pour leur souhaiter « un joyeux bonheur » ou une belle journée. Si ces messages partaient d’une intention bienveillante certaine, ils ne renvoyaient le plus souvent à rien de plus que de simples vœux de bien-être et de richesse tels ces voeux que beaucoup de personnes s’envoient par tradition (et parfois par obligation) chaque année les jours de noël.

L’intention était bonne, le message était, malheureusement souvent, au mieux vide de sens.

Devant ce constat je n’ai pas voulu vous envoyer ce jour-là un sempiternel message sur le sujet qui serait noyé dans la masse des conseils superficiels et des nombreux messages publicitaires utilisant le mot bonheur à des fins commerciales.

Il ne faudrait cependant pas jeter le bébé avec l’eau du bain.

A la base l’idée d’une Journée internationale du bonheur me semble extraordinaire. Dans sa résolution 66/281 du 12 juillet 2012, l’Assemblée générale des Nations Unies a proclamé après un vote à l’unanimité des pays membres le 20 mars comme la journée pour célébrer et réfléchir au bonheur.  

A l’origine de cette journée, un rapport de l’ONU qui constate l’échec accablant de l’approche « le bonheur est dans le PIB ». (Exemple :  alors que le PIB des USA a été multiplié par trois en cinquante ans, les Américains ne se déclarent pas plus heureux aujourd’hui).

L’ONU avait ainsi pour objectif louable :  la prise de conscience par les gouvernements que la seule croissance économique ne suffit plus à assurer le « bonheur » d’un pays et qu’un développement plus équitable, équilibré et durable permettrait de mieux éliminer la pauvreté et assurer le bien-être de tous les peuples.

Mieux ce rapport mettait en valeur l’importance des actes altruistes comme source de bonheur.

Ainsi le secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-Moon exprimait à ce sujet : «Lorsque nous contribuons au bien commun, nous nous enrichissons nous-mêmes. La compassion apporte le bonheur, et elle nous aidera à façonner l’avenir que nous voulons ».

Il me semble que l’on était, il y a 4 jours, souvent fort éloigné de la beauté de ce message.

Ce qui aurait par exemple pu être intéressant, et ce qui le sera j’espère l’année prochaine, est de réfléchir avant tout à ce qu’est le Bonheur.

Tout le monde en parle, mais finalement qui peut le définir ?

Il règne encore une grande confusion à ce sujet. Pour le démontrer à mon niveau j’ai lancé un petit sondage sur la page d’accueil de mon site sur le thème « Si vous deveniez très pauvre demain, cela changerait il quelque chose à votre bonheur ? ». 5 réponses vous sont proposées.

Le choix de la réponse à cette question est directement corrélé à notre compréhension du Bonheur. Les résultats du sondage que vous pouvez voir sont très intéressants. A ce jour plus de 100 personnes ont déjà répondu. Si vous ne l’avez pas fait vous pouvez encore le faire.

Mon prochain article portera d’ailleurs sur l’analyse de vos réponses à ce sondage. Ce sera l’occasion très concrète de définir le Bonheur et d’analyser le lien entre le bonheur et notre confort de vie.

Bien que je crois que la plupart d’entre vous qui ont déjà lu mon livre où lu mes articles devinent l’orientation que je vais prendre, je vais tenter, notamment avec la question de ce sondage d’aborder la question sous un nouvel angle.

A l’aube d’une crise économique mondiale sans précédent, où il est possible que notre niveau de richesse collectif et individuel diminue très fortement, la question du bonheur dans des conditions de changement de vie est terriblement d’actualité.

Je souhaite terminer par un partage avec l’interview du Neurobiologiste Jean-Didier Vincent dans mon émission favorite « Ce soir ou Jamais » sur France3 le 16 juin 2009. Lui aussi dénonce la confusion (parfois entretenue d’ailleurs) qui règne entre le plaisir avec le bonheur.

Nous en reparlons donc avec mon prochain article !

Belle semaine  à vous !

Eric


Qu’est ce qu’est le bonheur ? par bonheur-ou-stress

et vous ? Qu’avez-vous pensé de cette journée internationale ? Est-ce que cette journée vous a aidé ? Vous a-t-elle inspiré ?

A lire aussi sur ce thème:

facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Enter the title for your Facebook comments section

4 Comments

  1. Bonjour Eric,
    Un grand merci pour ton livre que je suis impatiente de lire et surtout de vivre .
    Depuis notre rencontre au premier stage, j ai vraiment trouvé grace à ton travail une motivation et beaucoup de connaissance pour vivre heureuse et aussi en faire bénéficier les personnes autour de moi .
    Je pratique la méditation tous les jours. Je te suis très reconnaissante vraiment !
    Tu es une personne tres gènèreuse et je suis heureuse de te connaitre. Je me sens tres reliée à toi , à Michel mais aussi à toute les personnes que j ai rencontrèes . C est ce dont j’ avais besoin .

    Je te félicite pour tout ce travail et encore merci !
    A bientot de se revoir, de si lire .
    Le meilleur pour toi et ceux que tu aimes .
    Grand bonjour à Michel et bonne continuation à vous deux .
    Un grand bonjour de Robert .
    Avec toute mon amitié
    Christiane

    Reply
  2. C’est vrai que beaucoup de gens confondent le bonheur avec la joie.

    La journée du Bonheur, pour moi, c’est tous les jour. C’est l’instant ou je me sens bien, un moment d’évasion hors de mes soucis, de mes ennuies, dans un endroit magique…

    Si cela pouvait se propager autour de moi, ce serait une réussite de bonheur…

    Bien à toi

    Reply
  3. Je partage l’avis de Nadine Lebrun.

    Par ailleurs, j’ai pu voir quelques reportages de sociétés (JT RTL) qui sont dotées d’un management GRH basé sur le bonheur je n’étais absolument pas surprise des résultats (créativité et joie de travailler), ça donne des idées. Et prouve qu’on peut le faire.

    Reply
  4. Le bonheur c est ne plus avoir à se poser la question suis je heureux, cette question vous oblige à analyser ce que j ai ce que je suis et ce qui me manque toutes ces question nous éloigne de notre être. Le bonheur c est ouvrir ses yeux, ses oreilles ses sens et son cœur. Et excepter ce qui est, en paix

    Reply

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.