+32 477 39 31 53 - +41 77 941 03 35 eric@ericremacle.net

Dépression, déprimé? Que faire ?

Dépression, déprimé? Que faire ?

Vous êtes déprimé, dépressif…

Suite aux frustrations (provenant parfois de notre enfance), aux traumatismes, aux difficultés
auxquels nous sommes confrontés, on peut se sentir en détresse, accablés d’une grande souffrance,
d’une profonde tristesse, ressentir un mal-être intense.

Le premier conseil capital est de ne pas culpabiliser. Au lieu de penser qu’on a tout pour être
heureux et que néanmoins on ne l’est pas, reconnaître que le monde dans lequel on vit n’est
pas toujours facile, que nous ne sommes pas parfaits.

A la culpabilité qui accentue la souffrance, préférer la notion de responsabilité (de notre état) car elle
nous reconnecte à notre pouvoir de changer les choses, d’aller mieux.

Le repos quant à lui, est nécessaire, afin de se regénérer, de récupérer. Face à la perte
d’énergie, à la perte de plaisir, au manque de motivation, au repli sur soi, accepter de
s’arrêter pour se reconstruire.

 Stop aux pensées négatives ! Elles affluent par milliers et il importe de ne pas les analyser car
elles déclenchent notre mal être, nous reliant à nos émotions désagréables et aux états de
fait du passé, générant jugement, interprétation, comparaison…) et nourrissent ainsi le cercle
vicieux.
Telles des mauvaises herbes dans notre jardin intérieur, les couper dès qu’elles se manifestent afin
de laisser place à notre potentiel de transformation pour cocréer notre réalité.
 Et…Last but not least, être patient. La souffrance s’est incarnée dans notre corps, les tensions
émotionnelles, musculaires, les toxines du stress ont envahi notre organisme.
La respiration, pratiquée régulièrement, de manière consciente est un excellent moyen d’évacuer
tout le négatif en soi.
La marche en pleine nature permet de nous reconnecter à la vie. On se balade, on touche les arbres,
on se reconnecte ainsi aux choses réelles autour de soi, dans l’instant présent. L’associer à la
respiration, ½ heure par jour est bénéfique, elle permet de chasser les toxines, de faire circuler la
lymphe, de redynamiser progressivement notre énergie.

Jeûner et boire beaucoup d’eau peuvent également contribuer à purifier l’organisme.
Accepter que cela prend du temps. C’est un cycle…Après les nuages et la pluie, le soleil finit toujours
par se manifester.

Se focaliser sur la lueur d’espoir ravive l’état naturel qu’on ressent quand on vibre, dans l’instant
présent à la bonne fréquence, et qu’on nomme « bonheur »;

Résumé aimablement par Muriel Fontenelle

A lire aussi sur ce thème:

facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Enter the title for your Facebook comments section

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.