+32 477 39 31 53 eric@ericremacle.net

Les dangers étonnants de l’hypnose

Les dangers étonnants de l’hypnose

Découvrez pourquoi l’hypnose peut être fort dangereuse pour votre santé mentale et même physique.

Les hypnotiseurs comme Mesmer sont ils dangereux ?
Qu’est ce que l’hypnose ?
Que faire pour se protéger ?

L’hypnose est un état banal que nous vivons plusieurs fois par jour.
Lorsque nous regardons un film qui captive notre attention, lorsque nous lisons un livre qui nous tient en
alerte, en conduisant, lorsqu’on se rend compte qu’on est arrivé à destination sans avoir fait attention au
chemin emprunté, nous sommes en état d’hypnose.
Cet état nous permet de rêvasser, d’être ailleurs, de s’évader d’un quotidien parfois ennuyant.
Quand on parle d’hypnose, on pense souvent à Mesmer devenu célèbre grâce à ses spectacles durant lesquels
des gens sont hypnotisés.
Si Mesmer n’est pas dangereux, en ce sens qu’il fait preuve d’éthique, ne dépassant jamais les limites des gens,
et ciblant uniquement les personnes qui souhaitent s’auto-hypnotiser, pour vivre une expérience rigolote, il
existe des hypnotiseurs réellement dangereux et néfastes à notre santé, altérant notre bien-être.
Prenons les médias par exemple qui nous envahissent de leurs images via les films, reportages ou journaux
télévisés générant des émotions destructrices. Nous sommes bombardés par des images et des sons qui sont
parfois traumatisants, pouvant générer des émotions de peur, de colère, d’inquiétude ou de tristesse. Le stress
nous gagne altérant nos systèmes corporels (immunitaire, digestif, cardiaque, respiratoire…)
Il importe donc de sélectionner et de contrôler ce qui nous influence. Un film d’horreur, alors que ce n’est pas
réel nous met en état de transe hypnotique et nous fait frissonner de peur pouvant même provoquer des
cauchemars durant notre sommeil.
Pourquoi ne pas préférer pour notre santé de belles images qui nous transportent dans des énergies plus
agréables.
Si la TV est un hypnotiseur dangereux et puissant, celui qui la surpasse de loin reste notre mental. Il nous
emporte fréquemment dans des pensées alimentées par les nombreuses informations que nous captons au
travers nos 5 sens, nous faisant ressasser, ruminer, nous inquiéter, nous sentir mal, angoissé ou anxieux. Nous
créons nous-mêmes nos scénarios de films et déclenchons des émotions qui génèrent à leur tour des
comportements inappropriés (agressivité, isolement, tristesse…) nocifs à la santé par ailleurs.
Pour sortir de cet état d’hypnose, on peut revenir à l’instant présent ou choisir l’hypnose positive tout
simplement en lisant des bouquins inspirants, en regardant de beaux films ou reportages, en s’imprégnant de
la beauté de la nature. Cela contribue à notre santé, à un bien-être retrouvé, grâce aux endorphines, ocytocine,
dopamine, DHEA…sécrétées.
Et vous alors, en conscience, vous choisissez quoi ? ��

 

Résumé aimablement par Muriel Fontenelle

A lire aussi sur ce thème:

facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Enter the title for your Facebook comments section

2 Comments

  1. Bonjour Cédric,
    Oui tout fait nous sommes souvent en hypnose négative … c’est le cas quand nous sommes anxieux par exemple, qu’on « se fait des films » comme on dit …
    donc transformer son hypnose en hypnose positive est très bon, c’est qu’on fait en hypnose thérapeutique .. On va aussi effectivement chercher des ressources en soi
    Après on peut aussi sortir de l’hypnose quotidienne et « vivre en pleine conscience » pour savourer la vie 🙂

    Reply
  2. Voici une question de Cédric :
    Si j’ai bien compris l’hémisphère gauche (cortex) correspond au mental ou conscient ou ego. Et c’est ici que je vais développer + de 60 000 pensées par jour (1 pensée/sec !)
    Quand je commence à avoir des pensées négatives, j’essaie de revenir le + possible dans le présent avec l’attention, en observant ce qui m »entoure , le lagon de l’ile de La Réunion, en me focalisant sur ma propre respiration.
    Et en pratiquant l’autohypnose je pense que je fais cela aussi, je ne suis plus dans mon flot de pensées, je vais me permettre d’accéder à toutes mes richesses intérieures, je fais un transfert de conscience pour aller ce qui est le + beau en moi et je vais donc pouvoir accès à mon subconscient…
    Pour l’instant ai-je dit des bêtises ?
    Voici mon interrogation, vous dites que le « mental » est le + gros hypnotiseur, qu’il faut se déshypnotiser, sortir de l’hypnose que génère notre mental.
    Peut on alors dire qu’il y a de l’hypnose négative et de l’hypnose positive ?
    L’hypnose positive : quand je suis en auto hypnose je réussis à atteindre mon subconscient et je me sens bien, détendu, relâché…
    L’hypnose négative : quand plein de pensées négatives sur ma séparation, sur mon chomage viennent en boucle dans mon esprit, que je rêvasse au volant en pensant à tout ça, je suis aussi en état d’hypnose, je suis aussi dans mon subconscient.

    Reply

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.