info@Bonheur-ou-stress.com
Les 3 niveaux du Bien-être

Les 3 niveaux du Bien-être

D’où vient votre bien-être ?  On se pose rarement la question … On se se demande plutôt d’ou vient notre mal-être … Et pourtant …voir d’où vient notre bien-être nous permet de voir que parfois, peut -être, souvent.. nous sommes coincés dans un niveau de bien-être assez pauvre et même piégeant. Celui-ci peut nous amener déception et stress. Je parle de ce premier niveau de bien-être ou pour être bien, il faut qu’il se passe des choses que nous voulons qu’elles se passent… Nous dépendons là de notre interprétations des événements qui vont se produire autour de nous. Le bien-être a 3 niveaux… Etes vous dans le bien-être qui vient du mental ?  Etes vous dans le bien-être qui vient des sens ?  Etes vous dans le bien-être qui vient de l’Être ?  Voyons cela ensemble dans cette courte vidéo faite sur le vif ce matin 🙂  ...
Le Bonheur est avant tout .. sensuel !

Le Bonheur est avant tout .. sensuel !

Le Bonheur est avant tout un ressenti qui se déguste sensuellement… ! Êtes-vous dans une torpeur sensorielle qui vous empêche de le ressentir ? Pour le ressentir, ..comme vivre au présent, .. être sensuel est la clé la plus méconnue.. !...
De la pleine conscience au Bonheur

De la pleine conscience au Bonheur

La pleine conscience est un sujet à la mode et c’est tant mieux. Ce 23 octobre 2009 était organisée à Bruxelles une journée interdisciplinaire d’étude sur la pleine conscience avec Matthieu Ricard, Christophe André, Pierre Philippot et Thierry Janssen, acteurs très connu de la pleine conscience. Cette journée interdisciplinaire d’étude sur la pleine conscience a pu montrer deux visions possibles de la pleine conscience : une vision de la pleine conscience en tant qu’outil de développement personnel ou thérapeutique et une vision de la pleine conscience en tant qu’attitude existentielle. Rappelons que la pleine conscience (ou « mindfulness » en anglais) est un thème central de la philosophie bouddhiste. Selon John Kabat-Zinn, le précurseur des applications cliniques de ce concept, la pleine conscience signifie « faire attention d’une manière particulière : délibérément, au moment présent et sans jugement de valeur. » L’étude de la mindfulness et de ses effets est aujourd’hui au cœur des recherches scientifiques en neurosciences affectives. Ces recherches ont montré que la pratique de la mindfulness pouvait avoir des effets bénéfiques sur le système immunitaire, la gestion des émotions, l’anxiété et la dépression. L’utilisation de la pleine conscience en tant qu’outil thérapeutique est déjà fort connue dans le traitement de la dépression, de l’anxiété, la gestion du stress et la régulation de l’humeur en général. Les effets mesurés sur la réduction de la tension artérielle, du rythme cardiaque, des maladies dermatologiques pour ne citer que ces paramètres en font un outil thérapeutique extraordinaire et peu coûteux de surcroît. Dans la première stratégie que je décris dans « Le bonheur ou le stress, la décision de chaque instant«  qui est celle de l’attention juste, les techniques explicitées font...