info@Bonheur-ou-stress.com
Jeûner pour une santé optimale !

Jeûner pour une santé optimale !

Faisant suite à mon article du mois de juin 2015 intitulé « Le Bonheur est dans le ventre, soigner nos émotions par la physiologie et la chimie ?« , voici un partage sur mon expérience de 34 ans du Jeûne. Qu’est ce que le Jeûne et pourquoi jeûner ? ( et comment ? ) En quoi cela va t’il améliorer notre santé ? Pourquoi est-ce si fondamental et universel ? Découvrez dans cette vidéo mes réponses à ces questions et écoutez le partage des ma pratique du jeûne En bas de la vidéo, retrouvez des ressources mentionnées dans la vidéo et une mise en écriture du développement sur l’origines commune de toutes maladies acquises : Ressources mentionnées dans la vidéo : – Arte sur le jeûne : https://www.youtube.com/watch?v=IEsZE7Xh1i0 – – Sur le foie : Mon ami, le docteur François Pithon doublement diplômé en médecine (en France et 30 ans plus tard aux USA), détenteur d’un doctorat en immunologie démontrait en 2005 lors d’une présentation officielle aux autorités du CHU de Montpellier et aux autres Professeurs Européens spécialistes du système Immunitaire, le fruit de ses découvertes sur « l’origine et le Traitement des Maladies Acquises ». Les points clés sont les suivants :  – Les trois types de maladies : les maladies héréditaires (Génétiques), les maladies extérieures (carentielles, toxiques, traumatiques, …) et les Maladies Acquises  ( = 80 % des affections dont peut souffrir un être humain)  sont ces maladies d’origine Intérieure, c’est à dire induites par une accumulation de Toxines qui engendrent, pour moi, la révolte d’un système immunitaire ne reconnaissant plus ses propres tissus & organes comme lui appartenant.  Alors, selon l’âge et la...
Le stress électromagnétique et ses impacts

Le stress électromagnétique et ses impacts

Attention : mise à jour du 26 août 2016 : Bonne nouvelle, à partir du 1er janvier 2017, les patrons français seront dans l’obligation de protéger leurs employés contre les seuils trop élevés de champs électromagnétiques émis par les appareils électroniques présents sur les lieux de travail. Après une longue attente de trois ans, la directive européenne sur les ondes électromagnétiques vient d’être adoptée en France. Ce qui signifie qu’à partir du 1er janvier 2017, le décret astreindra les chefs d’entreprise à protéger leurs salariés contre le rayonnement des ondes électromagnétiques émises par les appareils électroniques de l’entreprise (smartphones, bornes WiFi, câbles électriques, etc). En outre, ce décret fixe les règles de prévention contre les risques pour la santé et la sécurité des travailleurs exposés aux champs électromagnétiques, notamment contre leurs effets biophysiques directs et leurs effets indirects connus. Notre bien-être dépend en grande partie de notre santé physiologique et de notre niveau d’énergie et ceux-ci dépendent dans une grande mesure de  l’environnement dans lequel nous évoluons. Si par exemple nous vivions dans un monde peu ensoleillé, pollué, en guerre, avec une nature radioactive, notre santé et donc notre bien-être seraient largement compromis et ce même si nous sommes très équilibrés d’un point de vue psychologique. En d’autres termes, ce que nous mangeons, buvons, respirons, les endroits et personnes que nous fréquentons nous influencent et peuvent soit nous apporter de l’énergie soit nous en enlever. Il en va de même de l’exposition à des éléments non visuels mais qui peuvent être fort nocifs pour notre organisme et stresser celui-ci à notre insu. Je veux parler des pollutions électromagnétiques fort présentes depuis une dizaine d’année que je pense responsables en partie de toute une série de...
Le Bonheur est dans le ventre, soigner nos émotions par la physiologie et la chimie ?

Le Bonheur est dans le ventre, soigner nos émotions par la physiologie et la chimie ?

Cet article s’inscrit dans une série de quatre articles que je vais écrire sur le sujet de la santé. Je suis passionné de santé et du lien entre santé et bien-être psychologique depuis 30 ans. Mon métier de formateur en Intelligence émotionnelle et gestion stress ainsi que ma formation académique de psychologue m’ont tout naturellement amené à appréhender la cause des émotions dans la sphère uniquement psychologique.  Plus tard, le bon sens, plusieurs recherches ainsi que des échanges avec des amis thérapeutes dont une très bonne amie en médecine chinoise m’ont amené à réviser mon cadre de perception et à élargir mon paradigme du début. Je compris que les émotions peuvent se manifester également et souvent pour des causes purement physiologiques. Ainsi un foie ou une rate qui ne fonctionne pas correctement conduisent à des manifestations émotionnelles bien connues en MTC (médecine chinoise traditionnelle) et le tout étant intereliés, des émotions récurrentes de colère ou de tristesse peuvent à leur tour affaiblir certains organes bien définis. Le mieux-être psychologique pourra ainsi être largement amélioré grâce à une intervention physiologique ou énergétique sur ces organes, que ce soit par des massages, de l’acupuncture, de la pharmacopée etc. Il n’y aura pas donc pas lieu, le plus souvent, d’intervenir par une psychothérapie classique car le patient lui même parvient assez facilement à gérer ses tensions, soit par une prise de recul, soit par un meilleur positionnement relationnel etc. Il retrouve ainsi son autonomie avec en lui toutes ses ressources de présence et de conscience pour être bien. Exemple : une personne souvent déprimée et pleurant sans raisons apparentes aura plus de ressources après un traitement...
Voici comment avoir des gènes en bonne santé !

Voici comment avoir des gènes en bonne santé !

Je voudrai vous faire découvrir une découverte étonnante sur le lien entre la bonne santé de nos gènes et non pas simplement le bonheur mais …l’altruisme.  Il existe pas mal d’articles sur internet sur l’importance de l’altruisme et le lien de cette qualité avec le bonheur. J’ai déjà écrit à ce sujet « Le Bonheur protège du cancer, c’est prouvé ! » et « Pour rester en bonne santé soyez optimiste !« .  Cependant je suis heureux de vous présenter ici une autre recherche originale et très récente (2013) qui va plus loin et montre l’impact de l’altruisme sur … nos gènes et donc notre santé. (Futura-Sciences, Agnès Roux, 01/08/2013) En analysant l’effet des émotions sur l’expression des gènes, des chercheurs américains ont fait une découverte étonnante : la démarche suivie pour atteindre le bonheur influence notre génome. Les sentiments altruistes encouragent l’expression de gènes favorables à la santé, alors que les émotions égoïstes font l’inverse. Deux voies principales permettraient de développer le bien-être. La première, l’hédonisme, consiste à cultiver les émotions et les attitudes positives afin de se sentir bien dans sa peau. La seconde, l’eudémonisme, est pour sa part plutôt fondée sur la recherche du bonheur chez l’autre, comme c’est le cas pour les personnes qui effectuent du bénévolat ou des missions humanitaires. Dans les deux situations, les individus développent un sentiment de satisfaction qui participe à leur épanouissement personnel. Au XVIIIe siècle, Voltaire avait affirmé qu’être heureux était bon pour la santé. Plusieurs études ont depuis montré qu’il avait vu juste, et que le bonheur influence différents paramètres physiologiques comme l’activité cardiaque, la durée de la vie et la défense face...
Le Bonheur protège du cancer, c’est prouvé !

Le Bonheur protège du cancer, c’est prouvé !

Je vois autour de moi un grand nombre de personnes qui ont le cancer et ce fléau entraîne bien évidemment un nombre important de stress.  Dans cet article je voudrai vous partager l’information suivante : Le bonheur protège du cancer et c’est prouvé scientifiquement. Plusieurs livres ont déjà révélé ce fait. dans cet article je voudrai résumer une idée clé et souligner le fait que selon les chercheurs, l’optimisme et les émotions positives protégeraient la santé cardiovasculaire (et attention, pas simplement l’absence d’émotions négatives).  Le Dr Christian Boukaram Radio-oncologue et chef du service de radiochirurgie à l’Hôpital Maisonneuve-Rosemont, à Montréal est un expert du système nerveux.  Sur le chemin du neuropsychiatre français David Servan-Schreiber, il a publié Le pouvoir anticancer des émotions édité aux Éditions de l’Homme et vite devenu un best-seller.  Selon lui, les preuves scientifiques se sont multipliées pour montrer le lien entre bonheur ou stress et propagation ou non du cancer :  D’abord, on a découvert que les cel­­lules cancéreuses étaient pourvues de récepteurs d’adrénaline. Et que cette hormone, sécrétée par le corps en période de stress, accélérait leur propagation.  Plusieurs études relient également les deuils mal résolus à l’apparition du cancer. « Les cellules anormales se multiplieraient trois fois plus vite lorsque nous éprouvons un sentiment de désespoir. » explique-t-il dans ses interviews.  « L’angoisse, le stress chronique, la dépression ou l’isolement social constituent des facteurs de risque supplémentaires. En plus d’affaiblir les défenses naturelles du corps, la souffrance psychologique nous incite à adopter de mau­vaises habitudes de vie, qui seraient pro-cancer. Si vous êtes inquiet ou stressé, vous risquez plus de fumer, de mal manger ou d’abuser de l’alcool ».  A la...