+32 477 39 31 53 - +41 77 941 03 35 eric@ericremacle.net

« Maîtrisez votre rapport au temps avant de vouloir gagner du temps »

 Nous souhaitons tous gérer au mieux notre temps, ceci afin de gagner du temps pour mieux profiter de la vie et atteindre plus vite nos objectifs ! Il me semble essentiel avant de « gérer le temps » ou de vouloir « en gagner », de comprendre notre rapport au temps. Celui-ci est tout aussi important si l’on veut avoir une saine et sereine gestion du temps. Si nous ne comprenons pas clairement notre rapport au temps nous resterons frustrés au plus profond de nous et ce malgré le fait que nous ayons acquis beaucoup de techniques de gain de temps très utiles. Notre rapport au temps Le temps est un sujet complexe et difficile à définir. Le temps peut être vu d’un point de vue mécanique mais aussi psychologique. Lorsque nous voulons gérer notre temps, ces deux notions interviennent : Le  temps présent c’est celui de l’instant, mesuré par l’horloge que l’on peut suivre sur l’aiguille qui avance mécaniquement à un rythme régulier. C’est le maintenant, le moment présent là où seul le bonheur se trouve. C’est toujours maintenant, quel que soit l’heure  🙂 Cet instant présent est le seul temps où nous pouvons être heureux puisque nous ne pouvons être heureux dans le futur et encore moins dans le passé puisque ceux-ci n’existent plus ou pas en cet instant ! Le temps psychologique, c’est le futur que nous imaginons et le passé dont nous remémorons. C’est un temps que nous créons grâce à notre cerveau. Une sorte de temps virtuel qui déplace notre conscience hors du présent. Lorsque nous entrons dans le temps psychologique, nous quittons le temps présent. Le temps psychologique nous permet d’anticiper...
Pour être heureux, soyez comme un enfant et pensez peu !

Pour être heureux, soyez comme un enfant et pensez peu !

Les jeunes enfants sont souvent inspirants : ils sont totalement dans l’instant présent, là ou seul le Bonheur se trouve !  Comment font ils ? Ils ressentent le Bonheur, ils ne le pensent pas, ils pensent peu d’ailleurs. Tout comme  les personnes vivant un Bonheur authentique, ils pensent peu, ils ressentent beaucoup. On ne pense pas le Bonheur, on le ressent. Comment y arriver ? .. En ralentissant l’excès de pensées pour retrouver notre capacité naturelle à jouir de la vie. Examinons cette compétence. Où est le bonheur ? Pourriez vous être plus heureux ailleurs et plus tard que là ou vous êtes en ce moment précis ? Si vous répondez oui cela veut dire que vous pensez que le bonheur est ailleurs et plus tard et donc vous ne le vivez pas. Or il ne peut exister que dans le présent, ici et maintenant pendant que vous lisez ces lignes. « Ah qu’est ce que je serais heureux quand je serais heureux.. » ironisait Woody Allen. Un bonheur imaginé, rêvé, nos pensées projetées dans le futur nous font rater l’instant présent là ou seul le bonheur peut être ressenti. Êtes vous réellement là ? Lorsque nous ne sommes pas dans l’instant présent nous sommes dans une dimension parallèle, composée de mondes mentaux. Nous sommes ainsi a-liénés car coupés de la réalité du présent. Ces principaux mondes mentaux se nomment jugements, suppositions, désirs, comparaisons et autres jugements. Ils nous coupent du présent et pire encore déclenchent souvent en nous des émotions d’anxiété, de tristesse et de colère mais aussi heureusement parfois de joies. Exemples : Devant le retard de votre compagnon vous supposez celui blessé ou avec une autre, vous voilà anxieuse....

Protégé : Votre mission de pleine conscience n°2 (suivi de notre atelier)

Bienvenue à votre mission de pleine conscience n°2 ! ———————————————————————————————————————————- Bonjour et bravo de parcourir avec moi ce cycle de 16 missions de pleine conscience. ​Votre première mission a été de pratiquer le stop en pleine conscience au minimum 3 fois par jour pendant 5 minutes, en vous concentrant sur ce que vous percevez de la réalité à travers vos sens, tel que pratiqué au cours. Vous pouviez pratiquer à tout moment le stop, et spécialement lors des moments où votre mental n’est pas pleinement sollicité comme à des moments d’attente par exemple.  Pensez à continuer​ ​dans la semaine cette pratique ​en vous concentrant ​bien ​sur ce que vous percevez de la réalité à travers vos sens.. ​Pensez régulièrement à descendre au rez de chaussée et à observer ce que vos sens perçoivent !​ Dans cette deuxième session, nous avons que les sensations bougent .. évoluent .. et que tout est mouvement. Nous pouvons ainsi développer notre attention de manière verticale (en profondeur dans la qualité de notre perception sur une sensation) ou horizontalement (en élargissant le champ de notre conscience à toutes les autres sensations présentes). ​Voici maintenant comme annoncé votre  deuxième mission ​ : ​ vous devez pratiquer le body scan une fois par jour ! le Body Scan est cette méditation de pleine conscience que nous avons pratiqué ensemble et qui consiste à passer en revue chaque partie de notre corps avec attention.  Voici un ​2° ​audio ​qui ​vous permet de refaire le ​Bodyscan ​avec moi. Laissez vous simplement guider, ma voix vous accompagnera. http://bonheur-ou-stress.com/wp-content/uploads/2013/01/body-scan.wav Bon entrainement et félicitations de vous être lancé sur ce chemin magnifique de libération et de découverte de soi ! N’hésitez pas à poser vos questions ou laissez...