info@Bonheur-ou-stress.com
Choisir sa vie (1/7 développement spirituel )

Choisir sa vie (1/7 développement spirituel )

  En séminaire pour l’instant de développement personnel et spirituel et donc beaucoup de d’enseignement et de méditation. Et je vais donc si certaines choses m’inspirent partager avec vous. J’avais aussi proposé quatre livres dont deux ont été publicités, le premier étant « Le Placebo, c’est vous », le deuxieme « La science de l’intention » que je résumerai prochainement. Je vous propose donc ici de réfléchir sur le choix de votre vie. AVONS-NOUS CHOISI NOTRE VIE OU LA SUBISSONS-NOUS ? Au fond, si on réfléchit, on ne choisit pas grand chose dans notre vie, déjà on ne choisit pas de naître, je pense que vous êtes d’accord avec moi ! On ne choisit pas de naître dans tel endroit car quand on vient au monde, on arrive comme dans une scene, une piece de théâtre; il y a des acteurs qui sont déjà là, il y a des décors, on est dans un pays qui est en guerre ou dans un pays qui n’est pas en guerre, une famille avec des conflits, un oncle désagréable, des parents comme ça. Il y a en a qui vont naître dans des familles ou il y a des parents très aimants et d’autres des parents violents, vraiment malsains et donc, en fait, on ne choisit pas tout ça; malheureusement on ne choisit pas ! Ensuite, on ne choisit pas notre culture, dans quel continent on naît, avec quelle croyance religieuse, quelle culture, quelle histoire, quel passé; les personnes qui ont vécu la guerre transmettent du stress à leurs enfants parce qu’il y a une tension, une attention permanente au danger et...
Se servir des cycles naturels pour changer profondément

Se servir des cycles naturels pour changer profondément

  Profiter du cycle de la nature, de tous les cycles que la nature nous offre est une aide extraordinaire pour changer, pour se transformer, pour se développer. Je profite de quelques jours en Suisse dans les montagnes, dans un cadre magnifique et c’est incroyable comme le fait de changer d’environnement déjà nous influence et tout est beaucoup plus facile car nous sommes au printemps, période très particulière, dans l’année ou tout est beaucoup plus facile; il y a plus de soleil, il fait moins froid, les forces de vie reviennent et quand on est souvent dans notre vie parfois bloqué et qu’on n’arrive pas à faire certaines choses, on voudrait mettre en place de nouvelles habitudes, mais on n’y arrive pas. Je vous invite comme moi à profiter des forces de la nature qui sont une aide extraordinaire car tout est plus facile. Comme vous le savez on est entouré de cycles, le cycle des planètes, le cycle de la lune, des cycles biologiques (les femmes le savent bien) enfin il y a plein de cycles et ensuite il y a le cycle des saisons. Et donc le printemps est très particulier, vous l’avez certainement déjà tous senti car on sent la vie qui revient. Apres l’hiver, ou parfois on a difficile à sortir, ou on ne mange pas tres bien, on a difficile à mettre en place des changements dans notre vie, le printemps rend les choses beaucoup plus faciles et donc je vous invite vraiment à ne pas laisser passer ce train extraordinaire de la chance qu’est le printemps et de profiter de cette periode particuliere...
Transurfing ou comment créer la vie que nous voulons

Transurfing ou comment créer la vie que nous voulons

Dans mes recherches pour comprendre comment vivre un bonheur authentique et une vie avec le moins de stress possible j’ai été amené à comprendre que la qualité de notre vie dépend en grande partie de la qualité de nos pensées, et plus que de notre simple mental de la qualité de notre attention.  Il y a une dizaine d’années j’ai découvert le modèle Transurfing qui se présente comme un concept intégrant les données les plus récentes de la physique quantique et qui bâtit un modèle redonnant à l’homme la capacité de diriger sa ‘ligne personnelle’ de vie.  Pour vous partager ce modèle magnifique, j’ai eu le plaisir de rencontrer Agnieszka Rouyer, coach, auteur et spécialiste du transurfing qui a accepté cette interview :  Eric Remacle : Agnieszka, vous êtes Coach Transurfing au Centre Transurfing Francophone et passionné aussi de développement de la personne. Vous êtes également coach scolaire et votre travail vous amène à travailler sur la réussite et ses stratégies ainsi que l’équilibre de vie. Pouvez-vous pour cette première question nous expliquer comment vous en êtes arrivé à découvrir le Transurfing et comment vous l’utilisez dans votre pratique de coaching ?   Agnieszka Rouyer : Les livres de Transurfing ont étaient publiés en 2007 en Russie pour la 1ère fois et ils ont rencontré un grand succès. Je ne vous apprends rien à ce sujet. 😉  Puis, ils ont été traduits en plusieurs langues, et notamment en français, en 2010. Et c’est là que je « trouvé » sur une étagère d’une librairie le premier tome de la série. En le feuilletant, j’étais intriguée par la vision de l’auteur, pourtant la théorie de la physique quantique m’était connue, cependant, dans le...

Pourquoi est il fondamental de distinguer le bonheur de la joie ?

Dans cette petite vidéo, je vous amène avec moi pour un petit tour en voiture le matin avant d’aller donner cours 😉 C’est l’occasion de discuter de la différence entre le Bonheur et la joie … Et si le Bonheur, c’était de la joie sans raisons …? Et si cette distinction essentielle était à la source même du lâcher prise, de la sérénité et de notre capacité à jouir totalement de l’instant ? Faisons ce petit tour en voiture .....
Etes vous Heureux ou Joyeux ?

Etes vous Heureux ou Joyeux ?

La question peut sembler anodine ou amusante et pourtant … elle me semble primordiale… Pourquoi ?  Parce qu’un des stratégies fondamentales pour être véritablement heureux est la capacité de distinguer Joie et bonheur. Cela n’est pas si simple. En effet le stress et le malheur arrivent quand nous confondons joie et bonheur. Ce sont deux états complètement différents. L’un est tourné vers l’extérieur et en dépend (état de joie), l’autre est tourné vers l’intérieur, c’est le bonheur sans conditions et dans l’instant. L’un est une réaction émotionnelle face à un évènement extérieur (la joie), l’autre est l‘état psycho-physiologique naturel de l’être humain qui peut être trouvé grâce à l’utilisation de notre conscience et ce quelques soient notre âge, notre richesse, notre niveau social ou notre niveau d’intelligence. Le bonheur est inconditionnel et à l’inverse de la joie est sans raison. Il est inconditionnel car le bonheur ne dépend d’aucune condition extérieure (outre les besoins physiologiques de base qui doivent être remplis bien entendu) et il est sans raison car dès que nous mettons une raison à notre bonheur, ce n’est plus du bonheur mais de la joie. Dès que nous nous disons « je suis heureux parce que j’ai ceci ou cela » ou que nous formons un nouveau projet… notre bonheur est bien fragile car, sans le « ceci ou cela » ou le projet, nous voilà bien malheureux… « Enfin il fait beau, je suis heureux… », « Ah je suis en vacances, je suis heureuse ». Ah bon ? Et quand il fait mauvais, nous sommes malheureux alors ? Et quand nous ne sommes pas en vacances, est-il vraiment impossible d’être heureux ? Nous le constatons aisément, le bonheur ne dépend pas d’un...