info@Bonheur-ou-stress.com
Dépression ? Déprimé .. ? Que faire ?

Dépression ? Déprimé .. ? Que faire ?

Vous êtes ou connaissez quelqu’un de déprimé ou de dépressif ? Voici quelques éléments de base et de bon sens pour y faire face dans l’immédiat et doucement retrouver la joie de vivre. Bien entendu on pourrait en parler pendant des heures et il y a plusieurs clés encore à développer. Cependant, parfois le désarroi est tel qu’il faut juste quelque chose de simple et d’immédiatement applicable. Faites moi part de vos commentaires en bas de cette page.. cela peut en aider d’autres .. Cela vous est-il déjà arrivé ? Comment en êtes-vous sorti ?...
La déprime ou le Bonheur dans votre assiette ?

La déprime ou le Bonheur dans votre assiette ?

Suite à cet article , Note de Bonheur ou Stress : Ainsi vivre heureux est un art. le Bonheur est naturel comme j’aime à le répéter sur ce site, il ne s’apprend pas, mais par contre le malheur lui peut s’apprendre et/ou se développer par une mauvaise hygiène de vie, ce qui sous entend une mauvaise hygiène mentale mais aussi une mauvaise hygiène alimentaire. Un régime riche en gras et en sucre peut vous rendre dépressif et vous éloigner du Bonheur. Vivre le bonheur est un véritable art à notre époque ! Eric Dans une étude publiée le 17 avril 2012 dans l’International Journal of Obesity, l’équipe de Stéphanie Fulton du Centre de recherche du CHUM (CRCHUM) a démontré que l’obésité causée par un régime alimentaire riche en gras et en sucre modifie la dopamine, une molécule du cerveau, et induit la dépression. Lors d’expériences menées avec des souris de laboratoire, l’équipe a pu noter qu’un groupe de souris alimentées avec un régime riche en gras saturés sont devenues non seulement obèses, mais déprimées, en plus de démontrer des signes évidents de stress lors de différentes épreuves. C’est la dopamine, et en particulier certaines cellules de cerveau qui reçoivent la dopamine et d’autres signaux qui expliquent cette dépression. L’équipe de recherche a constaté des changements dans le système limbique qui est la région du cerveau qui contrôle les émotions dont le plaisir immédiat associé à la consommation de nourriture riche en gras et en sucre. Plus précisément, l’équipe a noté que l’expression de certaines protéines jouant un rôle important dans le « câblage » du cerveau a été altérée. « Ce sont...