+32 477 39 31 53 - +41 77 941 03 35 eric@ericremacle.net
Le premier acte d’amour !

Le premier acte d’amour !

Parlons un peu d’amour.. ! Pour pouvoir en donner et être heureux, nous devons commencer par nous-mêmes… Aime ton prochain comme toi même est une phrase importante aussi dans sa deuxième partie.. Mais comment s’aimer ? Que pouvons-nous faire ? Découvrez le premier acte d’amour ! C’est étonnamment simple ..! N’hésitez pas à partager vos commentaires ou questions en bas de la vidéo dans la zone des commentaires...
Quelle attitude adopter quand tout va mal ?

Quelle attitude adopter quand tout va mal ?

Que faire quand rien ne va plus et que tout ce que l’on connait ne fonctionne plus ? Quand ni la pensée positive ni la gestion de nos émotions fonctionnent.. Que pouvons-nous faire alors ? Que font les grands maîtres spirituels dans ce cas ?   Il arrive parfois, malgré les outils que nous avons acquis pour gérer nos émotions, malgré notre pratique de la méditation, ou des pensées positives, que nous nous sentions dépassés par nos problèmes, que nous n’arrivions plus à faire face, car ça nous semble trop difficile. Quand rien ne va plus, une technique efficace, enseignée par les grands maîtres spirituels est de faire du surf… Surfer sur les vagues de l’existence, parfois très mouvementées, sans lutter contre elles. Au contraire, en conscience, dans le mouvement descendant de la vague, reconnaître qu’on se sent en manque d’énergie, qu’on se sent triste par exemple, que les évènements ne nous sont pas favorables, et accepter sachant que ça passera. Etre conscient aussi dans le mouvement ascendant que l’énergie revient, la vie nous réussit à nouveau et s’en réjouir. Surfer en suivant le mouvement de la vie, avec l’acceptation de la nature des choses, sans ruminer, juger, lutter, qui nourrissent et entretiennent le malheur. Lâcher le concept que le bonheur est un état dans lequel tout est parfait, lisse, sans problèmes. Le bonheur est une attitude intérieure d’acceptation face aux évènements tant agréables que désagréables de la vie. Et le bonheur est imparfait car la perfection n’existe pas. N.B : A lire à ce propos « Après l’extase, la lessive » de Jack...
Une interview de l’homme qui a amené le concept de Pleine Conscience

Une interview de l’homme qui a amené le concept de Pleine Conscience

Voici une interview de l’homme qui a amené le concept de Pleine Conscience dans notre culture occidentale, Jon Kabat-Zin. Il aime à dire que nous ne sommes pas seulement nos pensées.  Mais qui est il vraiment  ? Cette interview du magazine Psychologies que je reproduis ici dans son intégralité permet de retracer son parcours et comment il en été amené à rendre cette pratique si connue aujourd’hui. Voici l’interview que vous pouvez aussi retrouver sur le site du célèbre magazine (je me suis permis de mettre en gras certaines de ses réponses que je trouve intéressantes) :     Formé au célèbre Massachusetts Institute of Technology (MIT), le biologiste américain Jon Kabat-Zinn a été le premier à proposer, dès 1979, la méditation comme remède. À l’occasion de la sortie de son dernier livre, nous avons rencontré en exclusivité l’un des pères fondateurs de la médecine corps-esprit. Sylvain Michelet, psychologies magazine Psychologies : Comment vous est venue l’idée d’adapter des pratiques méditatives bouddhistes à la réduction du stress ? Jon Kabat-Zinn : Je suppose qu’à l’origine, on trouverait chez moi le désir inconscient de réconcilier mes parents. Mon père était un biologiste renommé, ma mère une artiste prolifique mais inconnue. Très tôt, ces deux façons radicalement différentes d’appréhender le monde m’ont semblé chacune incomplète et – comme c’était souvent le cas pour mes parents – incapables de communiquer entre elles. Cela m’a conduit à m’interroger sur la nature de la conscience : avant d’être imprégnés par l’une ou l’autre de nos façons de concevoir le monde, comment « savons-nous » ? Comment « prenons-nous conscience » de ce qui est ? Mon intérêt pour la science...
L’attitude anticonformiste qui pourrait bien changer votre vie !

L’attitude anticonformiste qui pourrait bien changer votre vie !

  Note : Cet article est le premier de la catégorie « Je vous lance un défi ». Vous en recevrez un toutes les 3, 4 semaines pour vous inciter à passer à l’action et vivre quelque chose de différent. Vous ne trouvez pas que l’on se prend un peu trop au sérieux ? Moi si ! Ça vous est déjà arrivé d’être surpris en photo ou par une amie en rue que vous n’aviez pas vu et qui vous dit « wow tu étais sérieux ! ». Si on est pris en photo sans qu’on le sache notre visage a l’air parfois grave … moi ça m’est souvent arrivé ! Et puis, si on regarde les personnes autour de nous vaquer à leur occupations, n’ont-ils pas l’air sérieux, et même plus arborant une mine grave et triste ? C’est sans doute aussi l’image que l’on renvoie aux autres ! Je nomme cela « le dictat du morne ». Il existe un point commun désastreux à quasi toutes les cultures humaines : celui qui consiste à valoriser une attitude de sérieux excessif, une attitude rigide et pessimiste, voire même méfiante et fermée. Ce dictat se retrouve quasiment dans toutes les cultures et nous en avons tous été imprégnés jusqu’à la moelle de nos os. Des extraterrestres observant l’espèce humaine observeraient souvent des visages aux traits tirés, des faciès fermés et peu accueillants, des postures rigides, en bref des êtres aux aguets en permanence, stressés. Normal leur vision du monde est le plus souvent empreinte de méfiance, de peur, de désespoir parfois et de désillusion souvent. Cette perception extraterrestre doit être un peu près...