info@Bonheur-ou-stress.com
Les dangers étonnants de l’hypnose

Les dangers étonnants de l’hypnose

Découvrez pourquoi l’hypnose peut être fort dangereuse pour votre santé mentale et même physique. Les hypnotiseurs comme Mesmer sont ils dangereux ? Qu’est ce que l’hypnose ? Que faire pour se protéger...
Pratiquez le Zéro Mental

Pratiquez le Zéro Mental

« .. Synthèse géniale entre Hypnose, Méditation et Pleine conscience »   « ..Le meilleur de l’Hypnose et la PNL pour thérapeutes débutants ou non » ​​​​​​​ Je suis heureux d’accueillir et d’organiser en Belgique les séminaires Zéro Mental. Débutant ou professionnels de la thérapie ou du coaching : apprenez des bases solides et puissantes pour accompagner l’autre à travers les 3 niveaux de « Changement Rapide » et devenir « Praticien Zéro Mental ». La pédagogie Zero Mental nous invite à une perception plus aiguisée ainsi qu’un discernement profond, mettant en relief que la réalité perçue est avant tout illusoire et flexible. Vous pouvez aussi juste en tant que participant expérimenter les bienfaits du Zéro Mental dans ce stage Immersion de 5 jours. Quatre principaux avantages pour le client, patient, coaché :  1. Percevoir le mental comme un rêve lui donne plus de flexibilité ( pour le changement ) que si l’on croit qu’il est bien réel. 2. On ne peut se réveiller intentionnellement d’un rêve que lorsque l’on est conscient de rêver. 3. Une grille de lecture qui permet d’être à l’aise et cohérent, à la fois pour le « maniement » du rêve mental, ainsi que pour sa « dissolution » progressive. 4. Cela ouvre en grand le champ des possibles qui rejoint notamment le principe « quantique ».Forte de ces évidences, la pédagogie Zéro Mental met ensuite en relief que les souffrances, les peurs, les contradictions, les limites et les « problèmes » de l’homme naissent uniquement de l’orientation de ce rêvemental, aujourd’hui directeur de sa vie. Elle met aussi en relief que l’intensité de ce rêve mental est proportionnel à...
Le bonheur est accessible à tous, voici pourquoi !

Le bonheur est accessible à tous, voici pourquoi !

Mon précédent article « Les deux erreurs que nous commettons presque tous quand il s’agit d’envisager le bonheur »  portait sur les illusions au sujet du bonheur et comment nous entretenons notre malheur.  Je vous disais que dans l’article suivant (celui-ci), je répondrais à vos questions et vous expliciterais ma définition du bonheur.  Suite à ce premier article sans concessions, j’ai reçu plusieurs témoignages très intéressants qui vous pouvez lire en bas de celui-ci. Et cette semaine j’ai reçu ce témoignage d’un ancien participant à l’un de mes séminaires « le bonheur ou le stress, la décision de chaque instant » qui permettra d’introduire le sujet de ce post :  Mon cher Eric, depuis que j’ai suivi la formation contre le stress je vis vraiment et je t’en remercie ! Toutes tes paroles sont comme celles du Dalaï-lama, positives, rayonnantes et sans but commercial. Je te remercie d’avoir changé ma vie et oui je confirme à tous, si demain je n’avais plus rien,  je ne serais pas malheureux. Seul le corps et l’esprit, tous deux en bonne santé sont les ferments du bonheur. Je recommande aussi à tous de te lire et relire car si en effet le bonheur est affaire de volonté et de décision, je peux témoigner qu’au bout d’un certain temps il est facile à ressentir en permanence, le cerveau étant capable d’en faire un réflexe. Je ne suis pas un moine tibétain, j’ai simplement suivi tes conseils et appliqué ton enseignement, chaque jour, en y ajoutant une pratique de respiration et une alimentation saine. A tous bonnes pratiques quotidiennes, vous allez voir que vous allez resplendir et partager votre bonheur dans votre entourage....
De la pleine conscience au Bonheur

De la pleine conscience au Bonheur

La pleine conscience est un sujet à la mode et c’est tant mieux. Ce 23 octobre 2009 était organisée à Bruxelles une journée interdisciplinaire d’étude sur la pleine conscience avec Matthieu Ricard, Christophe André, Pierre Philippot et Thierry Janssen, acteurs très connu de la pleine conscience. Cette journée interdisciplinaire d’étude sur la pleine conscience a pu montrer deux visions possibles de la pleine conscience : une vision de la pleine conscience en tant qu’outil de développement personnel ou thérapeutique et une vision de la pleine conscience en tant qu’attitude existentielle. Rappelons que la pleine conscience (ou « mindfulness » en anglais) est un thème central de la philosophie bouddhiste. Selon John Kabat-Zinn, le précurseur des applications cliniques de ce concept, la pleine conscience signifie « faire attention d’une manière particulière : délibérément, au moment présent et sans jugement de valeur. » L’étude de la mindfulness et de ses effets est aujourd’hui au cœur des recherches scientifiques en neurosciences affectives. Ces recherches ont montré que la pratique de la mindfulness pouvait avoir des effets bénéfiques sur le système immunitaire, la gestion des émotions, l’anxiété et la dépression. L’utilisation de la pleine conscience en tant qu’outil thérapeutique est déjà fort connue dans le traitement de la dépression, de l’anxiété, la gestion du stress et la régulation de l’humeur en général. Les effets mesurés sur la réduction de la tension artérielle, du rythme cardiaque, des maladies dermatologiques pour ne citer que ces paramètres en font un outil thérapeutique extraordinaire et peu coûteux de surcroît. Dans la première stratégie que je décris dans « Le bonheur ou le stress, la décision de chaque instant«  qui est celle de l’attention juste, les techniques explicitées font...