+32 477 39 31 53 - +41 77 941 03 35 eric@ericremacle.net
Manger peu et lentement pour être heureux

Manger peu et lentement pour être heureux

Je voudrais partager avec vous une clé, une stratégie que j’utilise, que je trouve essentielle pour être heureux, pour vivre une vie qui vaut la peine d’être vécue, c’est l’importance de manger peu et de manger lentement. Alors, quand on parle de psychologie et de bien-être, on ne pense pas forcément à la physiologie, au corps et à la santé physique et pourtant les deux sont liés car un esprit sain ne peut fonctionner que dans un corps sain et vice versa, un corps sain est lié à un esprit sain c’est-à-dire qu’en fait le corps est le prolongement du cerveau; nous sommes un, nous sommes individu, indivisible, le corps et l’esprit sont liés et toute tension qu’il y a dans notre cerveau se répercute en nous dans notre corps, dans nos muscles et tout déséquilibre dans le corps, tout manque de nutriment, toute toxine dans le corps se répercute dans le cerveau. De plus en plus, la science met en évidence que notre alimentation, notre mode alimentaire affecte notre psyché, la façon dont nous nous sentons. Exemple tout simple : si, par exemple, vous mangez tres mal et que vous êtes en manque de nutriment, en manque de magnésium par exemple, vous pouvez tomber en dépression ou en manque de vitamine D, vous pouvez aussi être naturellement plus à cran, plus nerveux, plus anxieux, plus angoissé et les problemes psychologiques viennent dans ce cas là d’un manque, d’un déséquilibre au niveau physiologique, d’un manque de nutriment, d’un manque de micro nutriment, d’un manque, par exemple, d’enzyme, d’oligo-élément ou de vitamine. Donc, il est important de faire attention à...
Se libérer de « sa personnalité » .. (4/7 développement spirituel )

Se libérer de « sa personnalité » .. (4/7 développement spirituel )

Pour le 4eme jour de mon séminaire sur le développement spirituel , je voudrais vous parler aujourd’hui de personnalité; personnalité qui est la source souvent de nos mots, de nos souffrances, de nos troubles émotionnels. Alors, qu’est-ce que la personnalité ? D’où vient votre personnalité ? C’est une question intéressante à se poser et on peut déjà faire une premiere distinction entre la personnalité et le tempérament. Le tempérament, c’est plus quelque chose qui est d’ordre génétique, biologique. La génétique, c’est ce qui va conditionner notre apparence physique, la grosseur de nos muscles, également notre propension, nos potentiels, nos différents potentiels, il y a des gens qui sont plus nerveux que d’autres. Il y a des gens qui aiment le mouvement plus que d’autres, des gens qui ont différents types d’intelligence et donc notre tempérament a quelque chose de génétique, il y a des gens qui ont un tempérament plus calme, il y a des gens qui ont un tempérament plus nerveux et donc c’est plus quelque chose qui est déjà là, quand on arrive, quand on naît sur cette planete et puis il y a la personnalité qui va se mettre au-dessus de ça. La personnalité, c’est quoi et bien en fait, c’est vous vous en doutez, c’est toutes ces programmations qu’on reçoit, c’est tous ces conditionnements, c’est toute cette culture, cette éducation qu’on a reçue ou on va, en fait, apprendre ce qu’on pourrait appeler des programmes, des programmes pour la politesse, des programmes pour ce qui est bien et ce qui est mal. On a alors des enseignements, des apprentissages sur comment il faut se comporter...
La jalousie, une preuve d’amour ?

La jalousie, une preuve d’amour ?

Qu’en pensez-vous ? Personnellement, je suis septique. Même si on relie souvent la jalousie et l’amour. « Il est jaloux, c’est qu’il t’aime… » Elle est jalouse, c’est qu’elle t’aime… » La jalousie est-elle vraiment une preuve d’amour ? Nous allons donc voir ce qu’est la jalousie et comment en sortir car la jalousie est quelque chose qui fait souffrir et pour ça, il faut comprendre les illusions qui entourent ce concept de jalousie. Quand on regarde la définition de la jalousie dans le Larousse, sur Internet où dans certains dictionnaires, vous verrez que la jalousie est toujours attachée au désir de posséder; au désir de possession et à un attachement. Un attachement tres fort à une personne; ça a l’air négatif mais pas si négatif que ça en somme et puis c’est aussi la crainte de perdre l’autre pour un rival qui serait mieux que nous et donc il existe une idée de compétition également ,ce qui encore peut être encore pas trop négatif, c’est même parfois valoriser la compétition. Alors en fait, on sait que la jalousie est un sentiment qui nous fait souffrir mais en même temps le premier piege de la jalousie, c’est une véritable illusion c’est de penser que c’est quelque chose de positif dans le sens où on dit souvent : Et bien, s’il est jaloux (se), c’est qu’il ou elle t’aime. Je l’ai d’ailleurs vécu personnellement et on l’a tous vécu certainement, soyons clair(e)s la-dessus, si notre copain ou copine est jaloux(se), on est quand même content(e) car on se dit « c’est qu’il ou elle tient à moi » Observons que...
Qu’est ce que l’Ego ? C’est Louis de Funès qui conduit une Ferrari !

Qu’est ce que l’Ego ? C’est Louis de Funès qui conduit une Ferrari !

Dans cette nouvelle vidéo, je vous partage mes 25 ans d’expériences au sujet de l’Ego et j’ parle aussi de Louis de Funès … Qu’est ce que l »Ego ? A quoi ça sert ? Pourquoi ne faut il pas lutter contre lui mais plutôt l’utiliser ? Découvrez aussi pourquoi il est dangereux de laisser Louis de Funès conduire votre Ferrari …...
Etes vous Heureux ou Joyeux ?

Etes vous Heureux ou Joyeux ?

La question peut sembler anodine ou amusante et pourtant … elle me semble primordiale… Pourquoi ?  Parce qu’un des stratégies fondamentales pour être véritablement heureux est la capacité de distinguer Joie et bonheur. Cela n’est pas si simple. En effet le stress et le malheur arrivent quand nous confondons joie et bonheur. Ce sont deux états complètement différents. L’un est tourné vers l’extérieur et en dépend (état de joie), l’autre est tourné vers l’intérieur, c’est le bonheur sans conditions et dans l’instant. L’un est une réaction émotionnelle face à un évènement extérieur (la joie), l’autre est l‘état psycho-physiologique naturel de l’être humain qui peut être trouvé grâce à l’utilisation de notre conscience et ce quelques soient notre âge, notre richesse, notre niveau social ou notre niveau d’intelligence. Le bonheur est inconditionnel et à l’inverse de la joie est sans raison. Il est inconditionnel car le bonheur ne dépend d’aucune condition extérieure (outre les besoins physiologiques de base qui doivent être remplis bien entendu) et il est sans raison car dès que nous mettons une raison à notre bonheur, ce n’est plus du bonheur mais de la joie. Dès que nous nous disons « je suis heureux parce que j’ai ceci ou cela » ou que nous formons un nouveau projet… notre bonheur est bien fragile car, sans le « ceci ou cela » ou le projet, nous voilà bien malheureux… « Enfin il fait beau, je suis heureux… », « Ah je suis en vacances, je suis heureuse ». Ah bon ? Et quand il fait mauvais, nous sommes malheureux alors ? Et quand nous ne sommes pas en vacances, est-il vraiment impossible d’être heureux ? Nous le constatons aisément, le bonheur ne dépend pas d’un...